Retour accueil Coët Cdt des Écoles E.S.M. E.M.I.A. E.M.A.C. E.S.M.4 - E.O.R. E.A.M. E.M.C.T.A.
Accès direct aux dossiers : cliquer çi-dessus
Page spéciale incluant toutes les écoles ; Commandants et Promotions
(Facilite la recherche et conserve toutes les fonctions des pages précédentes)
Accéder aux pages complémentaires ! Cliquer sur les liens (en bleu)
* Gouverneurs des Écoles Militaires *
Louis Bonaparte Connétable de l’Empire,
gouverneur du 8 mai 1804 au 30 juin 1812
Baron BELLAVÈNE du 1er juillet 1812 au 1er août 1814
Comte DUPONT-CHAUMONT du 2 août 1814 au 28 mars 1815
Commandants de l’ÉCOLE SPÉCIALE MILITAIRE de SAINT-CYR

Nom Grade Dates
Baron Jacques BELLAVÈNE Général de Division 1803 1812
Baron Hugues MEUNIER Général de Brigade 1812 1814
Baron Louis CAMUS de RICHEMONT Général de Brigade 1814 1815
Comte Philippe d’ALBIGNAC Maréchal de camp 1818 1821
Vicomte Marc OBERT Lieutenant Général 1821 1823
Comte Armand de DURFORT Maréchal de camp 1823 1827
Prince Alphonse de BROGLIE de REVEL Maréchal de camp 1827 1830
Vicomte Auguste LENOIR Maréchal de camp 4-19 Août 1830
Baron Louis CAMUS de RICHEMONT Maréchal de camp 1830 1834
Comte Achille BARAGUEY d’HILLIERS Colonel d’infanterie 1834
puis Maréchal de camp 1841
Amédée CAMINADE Maréchal de camp 1841 1842
Adolphe de TARLÉ Maréchal de camp 1842 1846
Marquis Joseph de RICARD Maréchal de camp 1846 1848
Armand SALLEYX Général de Brigade 1848
Ambroise ALEXANDRE Général de Brigade 1849
puis Général de Division 1855
Comte Adolphe de MONNET Général de Division 1855 1860
Louis de l’ABADIE d’AYDREIN Général de Brigade 1860 1866
Baron Henri de GONDRECOURT Général de Brigade 1866 1870
Louis HANRION Général de Brigade 1871 1880
Claude CHOLLETON Général de Brigade 1880
Armand DEFFIS Général de Brigade 1880 1886
Baptiste TRAMOND Général de Brigade 1886 1889
Eugène MOTAS d’HESTREUX Général de Brigade 1889 1893
Jules de MONARD Général de Brigade 1893 1896
Louis GOUJAT dit MAILLARD Général de Brigade 1896 1900
Adhémard PASSÉRIEU Général de Brigade 1900
puis Général de Division 1901
Louis MARCOT Général de Brigade 1901
puis général de division 1906
Auguste DUBAIL Général de Brigade 1906 1908
Charles HOLENDER Général de Brigade 1908 1910
Elie VERRIER Général de Brigade 1910 1912
Louis BIGOT Général de Brigade 1912 1914
Albert TANANT Général de Brigade 1919 1925
Henri COLIN Général de Brigade 1925 1928
Henri HERSCHER Général de Brigade 1928 1931
Aubert FRÈRE Général de Brigade 1931
puis général de division 1935
Julien MARTIN Général de Brigade 1935
puis Général de Division 1937
Auguste LUCIEN Général de Brigade 1937 1939
Georges GROUSSARD Colonel 1939 1940
Henri PREAUD Colonel 1940
puis Général de Brigade 1942
Jean THIEBAUD Colonel 1942
Pierre AGOSTINI Colonel 1945
Guy SCHLESSER Général de Brigade 1946
Eugène MOLLE Général de Brigade 1946
puis Général de Division 1950
Paul BONDIS Général de Brigade 1950
puis Général de Division 1951
Gilbert FAYARD Général de Brigade 1951 1954
Jean OLIÉ Général de Brigade 1954 1956
Jacques de la BOISSE Général de Brigade 1956
André JANNOT Général de Brigade 1956 1958
Jean GOMBEAUD Général de Brigade 1958 1960
Jean CRAPLET Général de Brigade 1960
puis Général de Division 1962
Jean SIMON Général de Brigade 1962
puis Général de Division 1964
Alain de BOISSIEU  DÉAN de LUIGNÉ Général de Brigade 1964 1967
Jean-Pierre de LASSUS SAINT GENIÈS Général de Brigade 1967 1969
Jean RICHARD Général de Brigade 1969 1972
Jacques de BARRY Général de Brigade 1972
puis Général de Division 1975
Alain BIZARD Général de Brigade 1975 1977
André SCIARD Général de Brigade 1977 1978
puis Général de Division 1978 1980
Gilbert FORRAY Général de Brigade 1980 1981
puis Général de Division 1981 1983
Jacques GREYFIÉ de BELLECOMBE Général de Brigade 1983 1985
puis Général de Division 1985 1986
André LAFONT Général de Brigade 1986 1988
puis Général de Division 1988 1989
Etienne RENARD Général de Brigade 1989 1989
puis Général de Division 1989 1992
Pierre FORTERRE Général de Brigade 1992 1993
puis Général de Division 1993 1995
Pierre COSTEDOAT Général de Brigade 1995 1995
puis Général de Division 1995 1998
Louis ZELLER Général de Division 1998 2000
Bruno CUCHE Général de Brigade 2000 2001
puis Général de Division 2001 2003
Jean COULLOUMME-LABARTHE Général de Brigade 2003 2005
puis Général de Division 2005 2006
Nicolas de LARDEMELLE Général de Brigade 2006 2007
puis Général de Division 2007 2009
Eric BONNEMAISON Général de Brigade 2009 2010
puis Général de Division 2010 2012
Antoine WINDECK Général de Brigade 2012 2015
Frédéric BLACHON Général de Brigade 2015 2016
puis Général de Division 2016 2017
François LABUZE Général de Brigade 2017 2018
puis Général de Division 2018 2019
Patrick COLLET Général de Brigade 2019 2020
puis Général de Division 2020 2021
Hervé de COURRÈGES Général de Brigade 2021  

Haut de Page
Les Promotions de l’ÉCOLE SPÉCIALE MILITAIRE de SAINT-CYR
Créée par Napoléon BONAPARTE 1er consul, - loi du 11 floréal AN X (ou 1er mai 1802) -, l’École Spéciale Impériale Militaire avait été installée au Château de Fontainebleau de juin 1803 à juin 1808. Le 1er juillet 1808, les 655 élèves quittent Fontainebleau à pied, et par étapes entrent à SAINT-CYR le 3 juillet, tambour battant.

A Saint-Cyr, elle relève le Prytanée qui fait mouvement sur LA FLÈCHE. Elle y demeurera jusqu’aux jours sombres de juin 1940 ; attachant désormais à son nom, celui de la petite ville où elle a tenu garnison pendant 132 ans. Le 23 juillet 1944, les bâtiments de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr sont détruits par les bombardements alliés. Le retour de la Spéciale à Saint-Cyr n’est plus envisageable.


Dates Nom du parrain de promotion
Ne sont pas mentionnées ici les 27 promotions qui se sont succédé de 1803 à 1808 à FONTAINEBLEAU et les 39 promotions instruites à Saint-Cyr de 1808 à 1815. De1815 à 1818, l’école est momentanément dissoute.
1 1818 - 1820 Les douze premières promotions de l’E.S.M. ne reçurent pas de nom de baptême.
- - - - - - - - -
13 1830 - 1832 du FIRMAMENT   (1re promotion baptisée)
- - - - - - - - -
18 1835 - 1837 de LA COMÈTE
19 1836 - 1838 de l’OBÉLISQUE
20 1837 - 1839 de CONSTANTINE
21 1838 - 1840 de l’AN QUARANTE
22 1839 - 1841 de MAZAGRAN
23 1840 - 1842 des CENDRES
24 1841 - avril 1843 de LA NECESSITÉ
25 1841 - octobre 1843 d’ORIENT
26 1842 - 1844 du TREMBLEMENT
27 1843 - 1845 d’ISLY
28 1844 - 1846 de DJEMMAH
29 1845 - 1847 d’IBRAHIM ou de POLOGNE
30 1846 - 1848 d’ITALIE
31 1847 - 1849 de la RÉPUBLIQUE
32 1848 - 1850 de HONGRIE
33 1849 - 1851 de ZAATCHA
34 1850 - 1852 de KABYLIE
35 1851 - 1853 de l’AIGLE
36 1852 - 1854 de l’EMPIRE
37 1853 - 1855 de TURQUIE
38 1854 - 1856 de CRIMÉE
39 1855 - 1856 de SÉBASTOPOL
40 1857 - 1858 du PRINCE IMPERIAL
41 1856 - 1858 de DJURDJURAH
42 1857 - 1859 de l’INDOUSTAN
43 1858 - 1860 de SOLFÉRINO
44 1859 - 1861 de NICE et de SAVOIE
45 1860 - 1862 du CELESTE EMPIRE
46 1861 - 1863 du MEXIQUE
47 1862 - 1864 de PUEBLA
48 1863 - 1865 du DANEMARK
49 1864 - 1866 d’OADJACA
50 1865 - 1867 de VENETIE
51 1866 - 1868 du SULTAN
52 1867 - 1869 de MENTANA
53 1868 - 1870 de SUEZ
- Le 19 juillet 1870, la France déclare la guerre à la Prusse. L’Empereur Napoléon III, replié à Sedan assiégé, signe la capitulation le 2 septembre 1870. Le traité de paix est signé à Francfort le 10 mai 1871.
54 1869 - 1870 du 14 AOUT 1870
55 1870 - 1872 de LA REVANCHE
56 1871 - 1873 d’ALSACE-LORRAINE
57 1872 - 1874 du SHAH
58 1873 - 1875 de l’ARCHIDUC ALBERT
59 1874 - 1876 LA GRANDE PROMOTION
60 1875 - 1877 DERNIERE DE WAGRAM
61 1876 - 1878 de PLEWNA
62 1877 - 1879 de NOVI-BAZAR
63 1878 - 1880 des ZOULOUS
64 1879 - 1881 des DRAPEAUX
65 1880 - 1882 des KROUMIRS
66 1881 - 1883 d’EGYPTE
67 1882 - 1884 des PAVILLONS NOIRS
68 1883 - 1885 de MADAGASCAR
69 1884 - 1886 de FOU-TCHEOU
70 1885 - 1887 de l’ANNAM
71 1886 - 1888 de CHALONS
72 1887 - 1889 de TOMBOUCTOU
73 1888 - 1890 du GRAND TRIOMPHE
74 1889 - 1891 du DAHOMEY
75 1890 - 1892 de CRONSTADT
76 1891 - 1893 du SOUDAN
77 1892 - 1894 du SIAM
78 1893 - 1895 de JEANNE d’ARC
79 1894 - 1896 d’ALEXANDRE III
80 1895 - 1897 de TANANARIVE
81 1896 - 1898 PREMIERE DES GRANDES MANOEUVRES
82 1897 - 1899 de BOURBAKI
83 1898 - 1900 de MARCHAND
84 1899 - 1901 d’IN-SALAH
85 1900 - 1902 du TCHAD
86 1901 - 1903 du CENTENAIRE DE LA LEGION D’HONNEUR
87 1902 - 1904 du SUD-ORANAIS
88 1903 - 1905 de LA TOUR D’AUVERGNE
89 1904 - 1906 du CENTENAIRE D’AUSTERLITZ
90 1905 - 1907 LA DERNIERE DU VIEUX BAHUT
91 1906 - 1909 du CENTENAIRE
92 1907 - 1910 du MAROC
93 1908 - 1911 de MAURITANIE
94 1909 - 1912 de FEZ
95 1910 - 1913 de LA MOSKOWA
96 1911 - 1914 des MARIE-LOUISE
97 1912 - 1914 de MONTMIRAIL
98 1913 - 1914 de LA CROIX DU DRAPEAU
- Le 1er août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la Russie, le 3 à la France. Le 4, la Grande-Bretagne déclare la guerre à l’Allemagne. Le lendemain, l’Autriche-Hongrie entre dans le conflit.. 6-13 septembre 1914 : Bataille de la Marne.
- Le 2 août 1914, l’École de Saint-Cyr est mise en sommeil et ferme ses portes.
99 1914 - ------ de LA GRANDE REVANCHE
- En avril 1915, l’École est transformée en Centre d’Instruction d’Élèves Aspirants ou C.I.E.A. de Saint-Cyr ; il sera fermé en novembre 1918. Le C.I.E.A. formera les quatre promotions de guerre suivantes :
100 1916 - 1917 des DRAPEAUX et de l’AMITIE FRANCO-AMERICAINE
101 1917 - 1918 de SAINTE ODILE (Classe 18)
102 1917 - 1918 LA FAYETTE (Classe 19)
103 1918 - 1920 de LA VICTOIRE
   - 11 novembre 1918, signature de l’armistice franco-allemand à Rethondes.
104 1919 - 1921 des CROIX DE GUERRE
105 1920 - 1921 LA DERNIERE DE LA GRANDE GUERRE
106 1919 - 1921 de LA GARDE AU RHIN
107 1920 - 1922 de LA DEVISE DU DRAPEAU
108 1921 - 1923 du SOUVENIR
109 1922 - 1924 de METZ ET STRASBOURG
110 1923 - 1925 du CHEVALIER BAYARD
111 1924 - 1926 du RIF
112 1925 - 1927 MAROC et SYRIE
113 1926 - 1928 Sous-Lieutenant POL LAPEYRE
114 1927 - 1929 Maréchal GALLIÉNI
115 1928 - 1930 Maréchal FOCH
116 1929 - 1931 MANGIN
117 1930 - 1932 Maréchal JOFFRE
118 1931 - 1933 du TAFILALET
119 1932 - 1934 de BOURNAZEL
120 1933 - 1935 du ROI ALBERT 1er
121 1934 - 1936 du ROI ALEXANDRE 1er
122 1935 - 1937 du MARECHAL LYAUTEY
123 1936 - 1938 du SOLDAT INCONNU
124 1937 - 1939 MARNE et VERDUN
125 1938 - 1939 de LA PLUS GRANDE FRANCE
126 1939 - 1940 AMITIÉ FRANCO-BRITANNIQUE
Devant l’invasion allemande de juin 1940, l’École quitte la maison mère pour ne plus s’y réinstaller. De novembre 1940 à novembre 1942, l’École Spéciale Militaire est reformée à AIX EN PROVENCE aux côtés de l’École Militaire d’Infanterie. 1905 officiers y ont été formés ; respectivement 1405 Saint-Cyriens et 500 Saint-Maixentais. Deux promotions en sont issues :
127 1940 - 1942 Maréchal PETAIN
128 1941 - 1942 CHARLES de FOUCAULD
De nouveau dissoute à l’invasion de la zone libre par la Wermacht en novembre 1942, l’E.S.M. va renaître en Algérie le 15 décembre 1942, dans le cadre de l’École d’Élèves Aspirants de CHERCHELL (130 km à l’ouest d’Alger). Cette école prendra le titre d’ECOLE MILITAIRE INTERARMES le 13 décembre 1944. Les Saint-Cyriens de ces trois promotions en feront partie.
129 1942 CROIX DE PROVENCE
130 1943 VEILLE AU DRAPEAU
131 1944 ROME ET STRASBOURG
1942 - 1943 : Promotions spéciales des "CADETS de LA FRANCE LIBRE"  L’École militaire des Cadets de la France Libre est créée à l’automne 1940 par le Général de GAULLE, en Angleterre.
D’abord réunis à RAKE MANOR, près de MILFORD (SURREY), les cadets s’installent à MALVERN au sud de WORCESTER, puis à CASTEL de BIBBESFORD, où l’École est dissoute le 15 juin 1944.

Le J.0. du 18 mars 1954, publie le texte de la loi n° 54-292 qui précise : “Les Anciens élèves de l’École Militaire des Cadets de la France Libre ayant satisfait aux examens de sortie de cette École, sont considérés à tous points de vue comme issus de l’École Spéciale Militaire”. Cette école voit s’instruire cinq promotions ; ce sont :

LIBERATION           (Juin 1942)
BIR HAKEIM            (décembre 1942)
FEZZAN-TUNISIE    (Juin 1943)
CORSE et SAVOIE  (décembre 1943)
18 juin                   (Juin 1944)

Début juillet 1945, sur les instances du général DE LATTRE de TASSIGNY, l’École Militaire InterArmes ( E.M.I.A)  est implantée dans les landes bretonnes à Coëtquidan. La formule de l’école unique de formation des officiers de l’Armée de terre, qui avait été créée à CHERCHELL est maintenue.

Les cinq séries précédentes ont été formées à CHERCHELL ; voire liste E.M.I.A.

6e série 03/07/1945 - 16/12/1945 VICTOIRE
7e série 05/03/1946 - 01/05/1947 INDOCHINE
Le 23 Mai 1947, l’École prend l’appellation d’École Spéciale Militaire Interarmes (E.S.M.I.A.). Jusqu’en 1951, les élèves sont amalgamés dans le même bataillon. La scolarité est de deux ans.
8e série 132 1945 - 1947 NOUVEAU BAHUT
9e 133 1946 - 1948 Général LECLERC
10e 134 1947 - 1949 RHIN ET DANUBE
11e 135 1948 - 1950 Général FRÈRE
12e 136 1949 - 1951 GARIGLIANO
13e 137 1950 - 1952 EXTRÈME-ORIENT
14e 138 1951 - 1953 Maréchal DE LATTRE
En 1951 il est créé au sein de l’E.S.M.I.A, deux divisions distinctes : La Division Saint-Cyr (1er et 3e Bataillon - scolarité de deux ans) et la Division Corps de Troupe (2e Bataillon - scolarité de un an). Les Élèves forment toujours une seule Promotion et respectent les mêmes Traditions.
15e série 139 1952 - 1954 de L’UNION FRANCAISE
16e 140 1953 - 1955 CEUX DE DIÊN-BIÊN-PHU
17e 141 1954 - 1956 Lieutenant-colonel AMILAKVARI
18e 142 1955 - 1957 FRANCHET-D’ESPEREY
19e 143 1956 - 1958 Général LAPERRINE
20e 144 1957 - 1959 TERRE d’AFRIQUE
21e 145 1958 - 1960 Maréchal BUGEAUD
22e 146 1959 - 1961 Lieutenant-Colonel JEANPIERRE
Le 13 septembre 1961, l’École Spéciale Militaire Interarmes (E.S.M.I.A.), implantée à COETQUIDAN est dissoute et donne naissance à deux Écoles distinctes, mais restent sous un même commandement :
- l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr ( E.S.M. ): reçoit les élèves issus du recrutement direct.
- l’École Militaire Interarmes : ( E.M.I.A. ) les Sous-Officiers et les élèves officiers de réserve.
Les nouvelles promotions de ces deux écoles, portent désormais des noms différents.
23e série 147 1960 - 1962 VERCORS
24e 148 1961 - 1963 BIR-HAKEIM
25e 149 1962 - 1964 CENTENAIRE DE CAMERONE
26e 150 1963 - 1965 SERMENT DE 1914
27e 151 1964 - 1966 CORSE ET PROVENCE
28e 152 1965 - 1967 Lieutenant-Colonel DRIANT
29e 153 1966 - 1968 Maréchal JUIN
30e 154 1967 - 1969 Lieutenant-Colonel BRUNET de SAIRIGNE
31e 155 1968 - 1970 SOUVENIR DE NAPOLÉON
32e 156 1969 - 1971 Général GILLES
33e 157 1970 - 1972 Général DE GAULLE
34e 158 1971 - 1973 Capitaine DANJOU
35e 159 1972 - 1974 LINARÈS
36e 160 1973 - 1975 Maréchal de TURENNE
37e 161 1974 - 1976 Lieutenant DARTHENAY
38e 162 1975 - 1977 Capitaine GUILLEMINOT
39e 163 1976 - 1978 Capitaine de CATHELINEAU
40e 164 1977 - 1979 Maréchal DAVOUT D’AUERSTAD
41e 165 1978 - 1980 Général ROLLET
42e 166 1979 - 1981 Général LASALLE
43e 167 1980 - 1982 Lieutenant-Général Marquis de MONTCALM
44e 168 1981 - 1983 GRANDE ARMÉE
    - En 1982, la scolarité de l’E.S.M est portée à trois ans.
45e série 169 1982 - 1985 Général de MONSABERT
46e 170 1983 - 1986 Lieutenant-Colonel GAUCHER
47e 171 1984 - 1987 Général MONCLAR
48e 172 1985 - 1988 CADETS DE LA FRANCE LIBRE
49e 173 1986 - 1989 Général CALLIÈS
50e 174 1987 - 1990 Lieutenant TOM MOREL
51e 175 1988 - 1991 Général DELESTRAINT
52e 176 1989 - 1992 Capitaine HAMACEK
53e 177 1990 - 1993 Général GUILLAUME
54e 178 1991 - 1994 Chef de Bataillon de COINTET
55e 179 1992 - 1995 Capitaine STEPHANE
56e 180 1993 - 1996 Maréchal LANNES
57e 181 1994 - 1997 Commandant MORIN
58e 182 1995 - 1998 Colonel CAZEILLES
59e 183 1996 - 1999 Général LALANDE
60e 184 1997 - 2000 DE LA FRANCE COMBATTANTE
61e 185 1998 - 2001 Chef d’escadrons RAFFALLI
62e 186 1999 - 2002 du BICENTENAIRE de SAINT-CYR
63e 187 2000 - 2003 Général BÉTHOUART
64e 188 2001 - 2004 Général VANBREMEERSCH
65e série 189 2002 - 2005 Général de GALBERT
- Nouvelle réforme de la scolarité en 2003 ; les élèves de dernière année (E.S.M.1) sont externalisés. Cela conduit au transfert des traditions sur la promotion précédente (E.S.M.2) et au baptême de promotion à la fin de la première année. Il y a donc maintenant sur site deux promotions de l’E.S.M.
66e 190 2003 - 2006 Général SIMON
67e 191 2004 - 2007 Lieutenant BRUNBROUCK
68e 192 2005 - 2008 Capitaine BEAUMONT
69e 193 2006 - 2009 Chef de Bataillon SEGRÉTAIN
70e 194 2007 - 2010 Lieutenant de LOISY
71e 195 2008 - 2011 Chef d’Escadrons FRANCOVILLE
72e 196 2009 - 2012 Capitaine de CACQUERAY
73e 197 2010 - 2013 Chef de Bataillon BULLE
74e 198 2011 - 2014 CASTELNAU
75e 199 2012 - 2015 Lieutenants THOMAZO
76e 200 2013 - 2016 Capitaine HERVOUËT
77e 201 2014 - 2017 Chef d’Escadrons de NEUCHÈZE
78e 202 2015 - 2018 Général SAINT-HILLIER
79e 203 2016 - 2019 Général LOUSTAUNAU-LACAU
80e 204 2017 - 2020 Général FOURCADE
81e 205 2018 - 2021 Compagnons de la Libération
82e 206 2019 - 2022 Capitaine ANJOT
83e 207 2020 - 2023 Général CAILLAUD

Haut de Page
Les Promotions de l’ÉCOLE MILITAIRE INTERARMES
En novembre 1942, la Wermacht envahit la zone libre ; l’École d’Aix en Provence est évacuée. Il est alors créé en terre algérienne, à CHERCHELL (130 km à l’ouest d’Alger), une École de Formation d’Officiers. C’est l’École des Élèves Aspirants de CHERCHELL, avec quatre promotions.

Série Promos Dates Nom du parrain de promotion
1e série   15/12/1942 - 30/04/1943 Général WEYGAND
2e série   01/05/1943 - 30/09/1943 TUNISIE
3e série   01/10/1943 - 15/04/1944 LIBÉRATION
4e série   16/04/1944 - 30/10/1944 MARCHE AU RHIN
    Cette école prendra le nom d’École Militaire InterArmes (E.M.I.A.) le 13 décembre 1944.
5e série   novembre 1944 - mai 1945 RHIN FRANCAIS
Début juillet 1945, l’E.M.I.A. s’installe en terre bretonne, à COËTQUIDAN. L’École accueille les jeunes gens ayant présenté en 1943 et 1944 le concours de Saint-Cyr, et un grand nombre de sous-officiers et d’officiers qui ont suivi un stage dans les Écoles de cadres créées par le Maréchal de LATTRE.
Deux promotions, dont la première réunira 2989 élèves ; 1747 seront nommés officiers.
6e série   03/07/1945 - 16/12/1945 VICTOIRE
7e série   05/03/1946 - 01/05/1947 INDOCHINE
Le 23 Mai 1947, l’École prend l’appellation d’École Spéciale Militaire Interarmes (E.S.M.I.A.). En effet autant d’élèves sont issus du concours direct de Saint-Cyr que des Corps de Troupe. Jusqu’en 1951, les élèves sont amalgamés dans le même bataillon. La scolarité est de deux ans.

En 1951, l’École reprend deux divisions distinctes : La Division Saint-Cyr (1er et 3e Bataillon - scolarité de deux ans) et la Division Corps de Troupe (2e Bataillon - scolarité de un an). Les Élèves forment cependant une seule Promotion et respectent les mêmes Traditions. 15 promotions -ou séries- seront ainsi formées.    (Vous retrouverez ces promotions sur la page “Promotions de Saint-Cyr”)

Le 13 septembre 1961, l’École Spéciale Militaire Interarmes (E.S.M.I.A.), implantée à COËTQUIDAN est dissoute et donne naissance à deux Écoles distinctes mais restent sous un même commandement :
- l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr : reçoit les élèves issus du recrutement direct.
- l’École Militaire Interarmes : les sous-officiers et les élèves officiers de réserve.
L’E.M.I.A. reçoit officiellement son Drapeau le 06 Novembre 1961. La “PRIÈRE” devient son chant de promotion.
Les nouvelles promotions de ces deux écoles, prennent désormais des noms différents.

24e 1 1961 - 1962 Capitaine BOURGIN
25e 2 1962 - 1963 SERMENT DE KOUFRA
26e 3 1963 - 1964 BELVÉDÈRE
27e 4 1964 - 1965 Aspirant ZIRNHELD
28e 5 1965 - 1966 CINQUANTENAIRE DE VERDUN
29e 6 1966 - 1967 CONNÉTABLE DU GUESCLIN
30e 7 1967 - 1968 NARVIK
31e 8 1968 - 1969 LIBÉRATION DE STRASBOURG
32e 9 1969 - 1970 PLATEAU DES GLIÈRES
33e 10 1970 - 1971 Général KŒNIG
34e 11 1971 - 1972 SOUVENIR
35e 12 1972 - 1973 Général MARCEAU
36e 13 1973 - 1974 Général BROSSET
37e 14 1974 - 1975 Capitaine CAZAUX
38e 15 1975 - 1976 Capitaine CARDONNE
39e 16 1976 - 1977 Capitaine DE BELSUNCE
40e 17 1977 - 1978 Lieutenant CHEZEAU
41e 18 1978 - 1979 Général LAURIER
42e 19 1979 - 1980 Lieutenant-colonel BROCHE
43e 20 1980 - 1981 Capitaine COZETTE
44e 21 1981 - 1982 CENTENAIRE
45e 22 1982 - 1983 Lieutenant LECLERC de HAUTECLOCQUE
46e 23 1983 - 1984 Lieutenant BORGNIET
47e 24 1984 - 1985 Lieutenant BERNARD DE LATTRE DE TASSIGNY
48e 25 1985 - 1986 Lieutenant LHUILLIER
>    - Réforme de l’E.M.I.A. ; dès la rentrée de 1986, la scolarité est portée à deux ans.
49e 26 1986 - 1988 DALAT
50e 27 1987 - 1989 Capitaine LEGRAND
51e 28 1988 - 1990 VALMY
52e 29 1989 - 1991 Bataillon de CORÉE
53e 30 1990 - 1992 Général DABOVAL
54e 31 1991 - 1993 Capitaine BARRÈS
55e 32 1992 - 1994 Combats de TU-LÉ
56e 33 1993 - 1995 Capitaine MAINE
57e 34 1994 - 1996 CADETS de CHERCHELL
58e 35 1995 - 1997 Lieutenant SCHAFFAR
59e 36 1996 - 1998 Général GANDOËT
60e 37 1997 - 1999 GRANDE GUERRE
61e 38 1998 - 2000 Général BERGÉ
62e 39 1999 - 2001 CAMPAGNE D’ITALIE
63e 40 2000 - 2002 Capitaine COIGNET
64e 41 2001 - 2003 Capitaine BIANCAMARIA
65e 42 2002 - 2004 Lieutenant DE FERRIÈRES
66e 43 2003 - 2005 Général de LANLAY
67e 44 2004 - 2006 Colonel GUEGUEN
68e 45 2005 - 2007 Colonel DELCOURT
69e 46 2006 - 2008 Lieutenant Antoine de la BATIE
70e 47 2007 - 2009 Général LE RAY
71e 48 2008 - 2010 Capitaine FLORÈS
72e 49 2009 - 2011 Colonel DÉODAT du PUY-MONTBRUN
73e 50 2010 - 2012 Général BIGEARD
74e 51 2011 - 2013 Maréchal BESSIÈRES
75e 52 2012 - 2014 Ceux d’AFGHANISTAN
76e 53 2013 - 2015 Général DELAYEN
77e 54 2014 - 2016 Lieutenant NUNGESSER
78e 55 2015 - 2017 Colonel VALLETTE d’OSIA
79e 56 2016 - 2018 Lieutenant-colonel MAIRET
80e 57 2017 - 2019 Général Le BOUDEC
81e 58 2018 - 2020 USKUB
82e 59 2019 - 2021 ARMÉE DES ALPES
83e 60 2020 - 2022 Général ÉBLÉ
       

Haut de Page
Les Promotions de l’École Militaire des Aspirants de Coëtquidan
Créée officiellement le 1er janvier 2021 - l’École Militaire des Aspirants de Coëtquidan (E.M.A.C.) succède au 4e Bataillon de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr (ESM4) ; elle en reprend les traditions et les missions. Toutesfois cette nouvelle école se voit dotée d’un drapeau, d’un insigne et d’un uniforme, distincts des autres Écoles. Ces nouveaux attributs lui ont été remis le mardi 6 juillet 2021 par la ministre des Armées, Florence PARLY. Sa devise : L’Audace de Servir.
La première promotion de cette nouvelle école sera donc celle du cycle en cours : Sous-lieutenant Maurice GENEVOIX.

Un peu d'histoire : Créé par la loi du 13 mars 1875, le cadre des officiers de réserve devait répondre aux besoins d’une armée de conscription aux besoins grandissants. Confiée aux Corps d’Armée durant la première guerre mondiale, l’instruction de ces officiers revint ensuite, dès 1919, aux écoles des Élèves Officiers d’Active de SAINT MAIXENT et de SAINT-CYR.
Jusqu’en 1922, des jeunes appelés des Corps de Troupe sélectionnés par examen en sont les élèves ; puis ces derniers proviendront exclusivement de Préparation Militaire Supérieure ou d’un Peloton Préparatoire.
C’est en 1931 que la bataillon E.O.R. de Saint-Cyr reçut l’appellation de 3e bataillon de Saint-Cyr. Le 10 juin 1940, une promotion de 510 Élèves Aspirants de Réserve quittait Saint-Cyr ; ce fut la dernière (Rhin et Moselle). Elle était entrée le 23 janvier précédent.

Le 4 décembre 1942, il est créé à CHERCHELL, en Algérie, une École d’Élèves Aspirants (E.A.A.); il fallait répondre aux besoins des forces Françaises en opération en prenant la relève de Saint-Cyr et des autres écoles de métropole.
Une annexe de cette école a fonctionné à MEDOUINA, au Maroc, jusqu’en mars 1943. L’E.A.A. deviendra E.M.I.A. le 13 décembre 1944.

Après le départ de l’E.M.I.A. vers Coëtquidan fin juin 1945, l’École de Cherchell deviendra “École de Sous-Officiers” le 1er janvier 1946. Cette école assurera également la formation des E.O.R. d’Afrique du Nord jusqu’en 1949, puis des E.O.R. de métropole jusqu’en avril 1958. Le 10 mai 1958, l’École prend le nom d’École Militaire d’Infanterie (E.M.I.) et reçoit son nouveau drapeau le 14 juillet de la même année. Elle se consacre alors uniquement à la formation des E.O.R. d’Infanterie.

L’indépendance de l’Algérie en 1962 marqua la fin de la formation des E.O.R. au sein de l’École Militaire de Cherchell. Chacune des Écoles d’Armes assurera désormais la formation de ses E.O.R..
L’E.M.I. s’est repliée à Montpellier ; elle continua à former tous les E.O.R. d’infanterie jusqu’en 1967. A cette date, on distingua les besoins de l’infanterie mécanisée et motorisée. La 1re catégorie resta à Montpellier tandis que la seconde rejoignit Coëtquidan. Saint-Cyr retrouvait ainsi son bataillon E.O.R..

Le retour de ce bataillon, coïncide avec l’ouverture de la nouvelle école à cette même date et au déménagement du musée du souvenir dans ses nouveaux locaux (inaugurés le 27 juillet 1967).
Le P.C. du bataillon E.O.R. s’installe alors dans le bâtiment de l’ancien musée...

Pour faire face à la professionnalisation et à un besoin croissant en encadrement, les armées ont désormais recours à des officiers sous contrat. Ces derniers sont formés à Coëtquidan, à l’E.M.A.C.. Deux filières sont proposées ; les O.S.C./S, spécialistes formés en quatre mois et les O.S.C./E, encadrement formés en 12 mois dont 3 semaines en corps de troupe.
A souligner : la 1re promotion d’O.S.C. à recevoir ses galons “pour l’audace de servir”, en sabres, fut le stage d’octobre à décembre 2001 (promotion Maréchal BERTHIER). Auparavant, les O.S.C. recevaient leurs galons de sous-lieutenants en Treillis - FAMAS.
Cette école forme également les E.O.R. (Élèves Officiers de réserve), les V.A.D.A.T. (Volontaires Aspirants de l’Armée de Terre), les E.O.X. (Élèves Officiers Polytechniciens), les E.O.C. (Élèves Officiers Commissaires), les B.S.T.A.T. (Élèves Officiers venant des corps de troupe), les E.O.G.N. (Élèves Officiers de la Gendarmerie Nationale) et les E.O.P. (Élèves Officiers Pilotes de l’A.L.A.T.).
Les effectifs instruits ainsi que le nombre de stages peuvent varier, en fonction des besoins ; environ 800/an.


Promo Repère Dates Nom du parrain de promotion
" - Cycle 2020 - 2021 Sous-lieutenant Maurice GENEVOIX

Haut de Page
Les Promotions du 4e Bataillon de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr
Élèves Officiers de Réserve et Élèves Officiers Sous Contrat
Créé par la loi du 13 mars 1875, le cadre des officiers de réserve devait répondre aux besoins d’une armée de conscription aux besoins grandissants. Confiée aux Corps d’Armée durant la première guerre mondiale, l’instruction de ces officiers revint ensuite, dès 1919, aux écoles des Élèves Officiers d’Active de SAINT MAIXENT et de SAINT-CYR.
Jusqu’en 1922, des jeunes appelés des Corps de Troupe sélectionnés par examen en sont les élèves ; puis ces derniers proviendront exclusivement de Préparation Militaire Supérieure ou d’un Peloton Préparatoire.
C’est en 1931 que la bataillon E.O.R. de Saint-Cyr reçut l’appellation de 3e bataillon de Saint-Cyr. Le 10 juin 1940, une promotion de 510 Élèves Aspirants de Réserve quittait Saint-Cyr ; ce fut la dernière (Rhin et Moselle). Elle était entrée le 23 janvier précédent. Liste et plaque de marbre des premières promotions E.O.R. formées à St-Cyr et à Coëtquidan.

Le 4 décembre 1942, il est créé à CHERCHELL, en Algérie, une École d’Élèves Aspirants (E.A.A.); il fallait répondre aux besoins des forces Françaises en opération en prenant la relève de Saint-Cyr et des autres écoles de métropole.
Une annexe de cette école a fonctionné à MEDOUINA, au Maroc, jusqu’en mars 1943. L’E.A.A. deviendra E.M.I.A. le 13 décembre 1944.

Après le départ de l’E.M.I.A. vers Coëtquidan fin juin 1945, l’École de Cherchell deviendra “École de Sous-Officiers” le 1er janvier 1946. Cette école assurera également la formation des E.O.R. d’Afrique du Nord jusqu’en 1949, puis des E.O.R. de métropole jusqu’en avril 1958. Le 10 mai 1958, l’École prend le nom d’École Militaire d’Infanterie (E.M.I.) et reçoit son nouveau drapeau le 14 juillet de la même année. Elle se consacre alors uniquement à la formation des E.O.R. d’Infanterie.

L’indépendance de l’Algérie en 1962 marqua la fin de la formation des E.O.R. au sein de l’École Militaire de Cherchell. Chacune des Écoles d’Armes assurera désormais la formation de ses E.O.R..
L’E.M.I. s’est repliée à Montpellier ; elle continua à former tous les E.O.R. d’infanterie jusqu’en 1967. A cette date, on distingua les besoins de l’infanterie mécanisée et motorisée. La 1re catégorie resta à Montpellier tandis que la seconde rejoignit Coëtquidan. Saint-Cyr retrouvait ainsi son bataillon E.O.R.. Sa devise est : Officiers Appelés - l’Audace de servir

Le retour de ce bataillon, coïncide avec l’ouverture de la nouvelle école à cette même date et au déménagement du musée du souvenir dans ses nouveaux locaux (inaugurés le 27 juillet 1967).
Le P.C. du bataillon E.O.R. s’installe alors dans le bâtiment de l’ancien musée...

A l’été 2021, le 4e Bataillon de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr devient une école à part entière et porte désormais le nom de : École Militaire des Aspirants de Coëtquidan.


Ctgt Promo Repère Dates Nom du parrain de promotion
- EOR 804 14e-15e Cie Février 1958 - Août 1958 Drapeau de Saint-Cyr
Promotion isolée, formée à Coëtquidan sans doute à cause des changements à l’École de cherchell à cette époque, elle a regroupé 216 élèves officiers de réserve pour une durée de 7 mois.
1 EOR 800 Juillet 1967 - Octobre 1967 ARMOR
2 EOR 801 Novembre 1967 - Février 1968 Maréchal de TURENNE
3 EOR 802 Mars 1968 - Juin 1968 Plateau des GLIÈRES
4 EOR 803 Juillet 1968 - Octobre 1968 Alain FOURNIER
- EOR 901 Novembre 1968 - Février 1969 Général MARCEAU
- EOR 902 Mars 1969 - Juin 1969 SAINT MARCEL
- EOR 903 Juillet 1969 - Octobre 1969 APOLLINAIRE
- EOR 001 Novembre 1969 - Février 1970 LA TOUR D’AUVERGNE
- EOR 002 Mars 1970 - Juin 1970 MAQUIS du VERCORS
- EOR 003 Juin 1970 - Septembre 1970 Charles de FOUCAULD
- EOR 101 Octobre 1970 - Janvier 1971 Guy de LARIGAUDIE
- EOR 102 Février 1971 - Mai 1971 Capitaine DANJOU
- EOR 103 Juin 1971 - Septembre 1971 Capitaine RÉMY
- EOR 201 Octobre 1971 - Janvier 1972 KIEFFER
- EOR 202 Février 1972 - Mai 1972 Lieutenant-Colonel JEANPIERRE
- EOR 203 Juin 1972 - Septembre 1972 Lieutenant Jacques Marie LESDOS
- EOR 301 Octobre 1972 - Janvier 1973 Aspirant André ZIRNHELD
- EOR 302 Février 1973 - Mai 1973 Charles PEGUY
- EOR 303 Juin 1973 - Septembre 1973 Capitaine Claude BARRÈS
Les 20 promotions précédentes éditèrent un album de promotion, mais pas d’insigne ; c’est seulement à partir de la promotion “TOM-MOREL” qu’un insigne par promo fut réalisé.
73/10 EOR 401 Octobre 1973 - Janvier 1974 TOM - MOREL
73/12 EOR 402 11e Cie Décembre 1973 - Mars 1974 Colonel BOURGOIN
74/02 EOR 403 9e-10e Cie Février 1974 - Mai 1974 SAINT EXUPERY
74/04 EOR 404 11e Cie Avril 1974 - Juillet 1974 Capitaine BULLE
74/06 EOR 405 10e Cie Juin 1974 - Septembre 1974 LTN Bernard de LATTRE de TASSIGNY
74/08 EOR 406 11e Cie Août 1974 - Novembre 1974 Lieutenant JORDY
74/10 EOR 501 9e-10e Cie Octobre 1974 - Janvier 1975 Capitaine PLANET
74/12 EOR 502 11e-12e Cie Décembre 1974 - Mars 1975 Maréchal LYAUTEY
75/02 EOR 503 9e-10e Cie Février 1975 - Mai 1975 SOLDAT INCONNU
75/04 EOR 504 12e Cie Avril 1975 - Juillet 1975 JEANNE d’ARC
75/06 EOR 505 - Juin 1975 - Septembre 1975 Centenaire des Officiers de Réserve
75/08 EOR 506 11e Cie Août 1975 - Novembre 1975 LA FAYETTE
75/10 EOR 601 9,10,12e Cie Octobre 1975 - Janvier 1976 FRERES de BEAUFORT
75/12 EOR 602 11e Cie Décembre 1975 - Mars 1976 VALMY
76/02 EOR 603 9e-10e Cie Février 1976 - Mai 1976 Général ROLLET
76/04 EOR 604 12e Cie Avril 1976 - Juillet 1976 Capitaine MARIENNE
76/06 EOR 605 10e Cie Juin 1976 - Septembre 1976 Sous-lieutenant SEITE
76/08 EOR 606 11e-12e Cie Août 1976 - Novembre 1976 Lieutenant Pierre COUSIN
76/10 EOR 701 9e-10e Cie Octobre 1976 - Janvier 1977 Lieutenant FRANÇOIS
76/12 EOR 702 12e Cie Décembre 1976 - Mars 1977 Aspirant FOCH
77/02 EOR 703 9e-10e Cie Février 1977 - Mai 1977 LES DIABLES BLEUS
77/04 EOR 704 12e Cie Avril 1977 - Juillet 1977 Lieutenant TAYLOR
77/06 EOR 705 9e Cie Juin 1977 - Septembre 1977 SOUVENIR de CHERCHELL
77/08 EOR 706 10e Cie Août 1977 - Novembre 1977 SERMENT DE KOUFRA
77/10 EOR 801 11e-12e Cie Octobre 1977 - Janvier 1978 “ÎLE DE SEIN”
77/12 EOR 802 9e-10e Cie Décembre 1977 - Mars 1978 VERDUN
78/02 EOR 803 11e-12e Cie Février 1978 - Mai 1978 NARVIK
78/04 EOR 804 10e Cie Avril 1978 - Juillet 1978 Jean MOULIN
78/06 EOR 805 12e Cie Juin 1978 - Septembre 1978 Aspirant Pierre LAFONT
78/08 EOR 806 9e Cie Août 1978 - Novembre 1978 Lieutenant Alain de STABENRATH
78/10 EOR 901 11e-12e Cie Octobre 1978 - Janvier 1979 Capitaine LAMBERT
78/12 EOR 902 9e-10e Cie Décembre 1978 - Mars 1979 Lieutenant Roger de la GRANDIÈRE
79/02 EOR 903 12e Cie Février 1979 - Mai 1979 Aspirant REVEL
79/04 EOR 904 9e Cie Avril 1979 - Juillet 1979 Aspirant Jacques CHATENAY
79/06 EOR 905 12e Cie Juin 1979 - Septembre 1979 Philippe de CREVECOEUR
79/08 EOR 906 9e Cie Août 1979 - Novembre 1979 BATAILLON de CORÉE
79/10 EOR 001 11e-12e Cie Octobre 1979 - Janvier 1980 Lieutenant HUARD de VERNEUIL
79/12 EOR 002 9e Cie Décembre 1979 - Mars 1980 Capitaine POPIS
80/02 EOR 003 11e-12e Cie Février 1980 - Mai 1980 S/Lts MAQUET et BADUEL D’OUSTRAC
80/04 EOR 004 9e Cie Avril 1980 - Juillet 1980 Lieutenant DURRMEYER
80/06 EOR 005 - Juin 1980 - Septembre 1980 Lieutenant FRANCK de ESSARS
80/08 EOR 006 10e Cie Août 1980 - Novembre 1980 MAURICE GENEVOIX
80/10 EOR 101 - Octobre 1980 - Janvier 1981 Aspirant BESANÇON
80/12 EOR 102 10e Cie Décembre 1980 - Mars 1981 Lieutenant REAL DEL SARTE
81/02 EOR 103 - Février 1981 - Mai 1981 Sous-lieutenant PETERS
81/04 EOR 104 - Avril 1981 - Juillet 1981 Sous-lieutenant CHASSIN
81/06 EOR 105 12e Cie Juin 1981 - Septembre 1981 DOUAUMONT
81/08 EOR 106 11e Cie Août 1981 - Novembre 1981 ROC NOIR
81/10 EOR 201 11e-12e Cie Octobre 1981 - Janvier 1982 Lieutenant Bernard BEDAUX
81/12 EOR 202 9e Cie Décembre 1981 - Mars 1982 LIBERATION de COLMAR
82/02 EOR 203 - Février 1982 - Mai 1982 CHERCHELL
82/04 EOR 204 12e Cie Avril 1982 - Juillet 1982 Lieutenant MARTIN-BOURGEOIS
82/06 EOR 205 9e Cie Juin 1982 - Septembre 1982 BELLEFACE
82/08 EOR 206 10e Cie Août 1982 - Novembre 1982 MONTLUC
A partir de la rentrée 1982, la scolarité de l’E.S.M. est portée à 3 ans ; le 3e bataillon devient “Bataillon E.O.R.” de l’E.S.M.
C’est aussi à partir de cette date qu’est institué un nouveau mode de formation initiale ; les E.O.A. du 2e bataillon de l’E.S.M. et les E.O.R. incorporés en septembre, effectuent ensemble leurs premiers mois de scolarité.
Cela s’appelle “l’AMALGAME”.
82/10 EOR 301 5,6,7,8e Cie Sept & Oct 1982 - Janvier 1983 Lieutenant LE NOTRE
82/12 EOR 302 - Décembre 1982 - Mars 1983 DU GUESCLIN
83/02 EOR 303 - Février 1983 - Mai 1983 Sous-Lieutenant LEVY-FINGER
83/04 EOR 304 - Avril 1983 - Juillet 1983 COMTE de ROCHAMBEAU
83/06 EOR 305 - Juin 1983 - Septembre 1983 Lieutenant PRIOLET
83/08 EOR 306 - Août 1983 - Novembre 1983 Capitaine BLANCHE
83/10 EOR 401 Amalgame Sept & Oct 1983 - Janvier 1984 CEUX du LIBAN
83/12 EOR 402 10e Cie Décembre 1983 - Mars 1984 Sous-Lieutenant de Saint SALVY
84/02 EOR 403 9e Cie Février 1984 - Mai 1984 Aspirant LEMARINEL
84/04 EOR 404 - Avril 1984 - Juillet 1984 Lieutenant DEFRANCE
84/06 EOR 405 10e Cie Mai 1984 - Septembre 1984 Sous-Lieutenant BOISBOUVIER
84/08 EOR 406 - Août 1984 - Novembre 1984 Aspirant Robert JEANBLANC
84/10 EOR 501 Amalgame Sept & Oct 1984 - Janvier 1985 VICTOIRE de la MARNE
84/12 EOR 502 - Décembre 1984 - Mars 1985 Sous-Lieutenant POINSO
85/02 EOR 503 9e Cie Février 1985 - Mai 1985 Sous-lieutenant de BERNON
85/04 EOR 504 - Avril 1985 - Juillet 1985 LE VIEIL ARMAND
85/06 EOR 505 - Juin 1985 - Septembre 1985 VINH-YEN
A la rentrée 1985, trois filières sont crées ; la filière F1 formant des spécialistes, la filière F2 dispensant une formation toutes armes et la filière F3 réservée à des formations spécifiques...
85/08 EOR 506 - Août 1985 - Novembre 1985 MONTFROID
85/10 EOR 601 Amalgame Sept & Oct 1985 - Janvier 1986 DIVISION MAROCAINE
85/12 EOR 602 10e-9e Cie Décembre 1985 - Mars 1986 Capitaine KROTOFF
86/02 EOR 603 9e Cie Février 1986 - Mai 1986 Sous-Lieutenant HUMANN
86/04 EOR 604 11e Cie Avril 1986 - Juillet 1986 BOIS DES CAURES
86/06 EOR 605 - Juin 1986 - Septembre 1986 Colonel RÉMY
86/08 EOR 606 9e Cie Août 1986 - Novembre 1986 Aspirant MICHELIN
86/10 - Amalgame Sept & Oct 1986 - Janvier 1987 VICTOIRE de VERDUN
86/12 612 9e-10e Cie Décembre 1986 - Mars 1987 DAK - DOA
87/02 - 9e Cie Février 1987 - Mai 1987 Capitaine MARCHAND
87/04 - 11e Cie Avril 1987 - Juillet 1987 BOUVINES
87/06 - 10e Cie Juin 1987 - Septembre 1987 Point d’Appui ISABELLE
87/08 9e Cie Août 1987 - Novembre 1987 LIBÉRATION de BACCARAT
87/10 710 9e-10e Cie Sept & Oct 1987 - Janvier 1988 Général LARGEAU
87/12 10e Cie Décembre 1987 - Mars 1988 MARAIS de SAINT GOND
88/02 9e Cie Février 1988 - Mai 1988 Lieutenant DEMARNE
88/04 804 11e Cie Avril 1988 - Juillet 1988 Capitaine STÉPHANE
88/06 10e Cie Juin 1988 - Septembre 1988 Sous-lieutenant CALLOC’H
88/08 808 9e Cie Août 1988 - Novembre 1988 BATAILLE de JEBSHEIM
88/10 Amalgame Sept & Oct 1988 - Janvier 1989 KOLWEZI
88/12 10e Cie Décembre 1988 - Mars 1989 Lieutenant ARNOUX
89/02 9e Cie Février 1989 - Mai 1989 Lieutenant-colonel SAINT JACQUES
89/04 11e Cie Avril 1989 - Juillet 1989 Aspirant de CORCELLES
89/06 906 10e Cie Juin 1989 - Septembre 1989 Sous-lieutenant RIMBERT
89/08 9e Cie Août 1989 - Novembre 1989 Sous-lieutenant DUTEY-HARISPE
89/10 Amalgame 5,6,7e Cie Sept & Oct 1989 - Janvier 1990 VIEILLE GARDE
89/12 10e Cie Décembre 1989 - Mars 1990 Lieutenant d’OILLIAMSOM
90/02 9e Cie Février 1990 - Mai 1990 Sous-lieutenant GAULTIER de CARVILLE
90/04 11e Cie Avril 1990 - Juillet 1990 Capitaine VANDAMBERG
90/06 10e Cie Juin 1990 - Septembre 1990 LA HORGNE
90/08 9e Cie Août 1990 - Novembre 1990 Chef de bataillon SAVEY
90/10 3e BAT Amalgame Sept & Oct 1990 - Janvier 1991 Lieutenant VERWAERDE
90/12 10e Cie Décembre 1990 - Mars 1991 Capitaine VAN VOLLENHOVEN
91/02 9e Cie Février 1991 - Mai 1991 Maréchal KŒNIG
91/04 11e Cie Avril 1991 - Juillet 1991 Sous-lieutenant JAMET
91/06 10e Cie Juin 1991 - Septembre 1991 Colonel ZAHM
A partir de la rentrée 1991, le bataillon E.O.R. devient 4e bataillon de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr (E.S.M.4).
91/08 13e Cie Août 1991 - Novembre 1991 Aspirant JEANNENEY
91/10 3e BAT 9e Cie Sept & Oct 1991 - Janvier 1992 ARMÉE D’AFRIQUE
91/12 142e 14e Cie Décembre 1991 - Mars 1992 Lieutenant LE ROUX
92/02 13e Cie Février 1992 - Mai 1992 Lieutenant WALLET
92/04 15e Cie Avril 1992 - Juillet 1992 Général BÉAL
92/06 14e Cie Juin 1992 - Septembre 1992 Lieutenant de SAINT PIERRE
92/08 13e Cie Août 1992 - Novembre 1992 Sous-lieutenant TORQUEBIAU
92/10 3e BAT 9e Cie Sept & Oct 1992 - Janvier 1993 BATAILLE DES ALPES
92/12 14e Cie Décembre 1992 - Mars 1993 Lieutenant THOMÉ
93/02 13e Cie Février 1993 - Mai 1993 Capitaine JULLIAN
93/04 15e Cie Avril 1993 - Juillet 1993 Lieutenant DARLIGUIE
93/06 14e Cie Juin 1993 - Septembre 1993 Lieutenant GIARD
93/08 13e Cie Août 1993 - Novembre 1993 Sous-lieutenant CARAGUEL
93/10 3e BAT 9e Cie Sept & Oct 1993 - Janvier 1994 CADETS de SAUMUR
93/12 14e Cie Décembre 1993 - Mars 1994 Chef d’escadrons MOUQUIN
94/02 13e Cie Février 1994 - Mai 1994 CBA MAZE-SENCIER de BROUVILLE
94/04 14e Cie Avril 1994 - Juillet 1994 Capitaine de COMBAUD-ROQUEBRUNE
94/06 13e Cie Juin 1994 - Septembre 1994 Chef d’escadrons GIRARD
94/08 14e Cie Août 1994 - Novembre 1994 Colonel BRUNSCHWIG
94/10 3e BAT 9e-10e Cie Sept & Oct 1994 - Janvier 1995 COMMANDOS D’AFRIQUE
94/12 13e Cie Décembre 1994 - Mars 1995 Colonel ROUX
95/02 141 élv 14e Cie Février 1995 - Mai 1995 Capitaine BLOCH
95/04 15e Cie Avril 1995 - Juillet 1995 Aspirant TREIZENEM
95/06 13e Cie Juin 1995 - Septembre 1995 Sous-lieutenant CARADO
95/08 14e Cie Août 1995 - Novembre 1995 Colonel de MARENCHES
95/10 3e BAT 9e-10e Cie Sept & Oct 1995 - Janvier 1996 COLONNE LECLERC
95/12 13e Cie Décembre 1995 - Mars 1996 Lieutenant BERNARD
96/02 14e Cie Février 1996 - Mai 1996 Sous-lieutenant ARTUR
96/04 13e Cie Avril 1996 - Juillet 1996 Colonel LE LORRAIN
96/06 14e Cie Juin 1996 - Septembre 1996 Chef d’escadrons LIEUTIER
96/08 13e Cie Août 1996 - Novembre 1996 Capitaine LLINARÈS
96/10 3e BAT 9e-10e Cie Sept & Oct 1996 - Janvier 1997 ARCOLE
96/12 14e Cie Décembre 1996 - Mars 1997 Lieutenant COSTILLE
97/02 13e Cie Février 1997 - Mai 1997 Lieutenant-colonel BOILLOT
97/04 14e Cie Avril 1997 - Juillet 1997 Capitaine MANTEL
97/06 13e Cie Juin 1997 - Septembre 1997 Capitaine DUBARLE
97/08 14e Cie Août 1997 - Novembre 1997 Aspirant COMITI
97/10 115 élv 13e Cie Octobre 1997 - Janvier 1998 Capitaine CAIRE
97/12 14e Cie Décembre 1997 - Mars 1998 Sous-lieutenant MÉREL
98/02 13e Cie Février 1998 - Mai 1998 Aspirant STETSKEWITCH
98/04 14e Cie Avril 1998 - Juillet 1998 Capitaine ESTEVENON
98/06 13e Cie Juin 1998 - Septembre 1998 C. de bataillon de COURS SAINT GERVASY
En août 1998, nouveau mode d’instruction, les filières F1 et F2 sont regroupées sous l’appellation unique de “Voie Commandement”. L’E.S.M.4 forme en deux mois des E.O.R. destinés à être chef de section après une période d’instruction complémentaire dans leur formation d’affectation. 5 promotions seront ainsi formées.
Toutes auront le même Fond d’Insigne ; seul le nom de la promotion, inscrit en vertical à gauche, change.
98/08 14e Cie Août 1998 - Septembre 1998 MONTAGNE DE REIMS
98/10 14e Cie Octobre 1998 - Novembre 1998 VOIE SACRÉE
98/12 13e Cie Décembre 1998 - Janvier 1999 FORT DE VAUX
99/02 14e Cie Février 1999 - Mars 1999 FORT DE SOUVILLE
99/04 13e Cie Avril 1999 - Mai 1999 LA MALMAISON
De juin 1999 à juillet 2001, ultime changement dans le cycle de formation des E.O.R. ; il y aura désormais les E.O.R./E., Encadrement -stage de 2 mois- et les E.O.R./S., Spécialistes -stage de un mois-. Cette période marque la fin des incorporations traditionnelles des officiers du contingent.
Elle marque également un changement important dans le parrainage des promotions ; il n’était plus possible d’attribuer un parrain à chaque promotion (18 par année scolaire en moyenne), c’est donc maintenant un nom unique, qui est attribué pour toutes les promotions de l’année, quelles que soient les stages suivis.

Une particularité pour la promotion “Campagne de Norvège”, elle était composée des tous derniers E.O.R., Encadrement et Spécialistes, ayant effectué les stages préparatoires. Elle a cohabité avec la 1re promotion des officiers sous contrat.
Plaque de marbre des dernières promotions E.O.R et de la 1re promotion E.O.S.C..

- E.O.R. 405 E - 709 S 1er Juin 1999 - 31 Août 2000 MAQUIS DE BRETAGNE
- E.O.R./O.S.C 195 E - 271 S 1er Août 2000 - 30 Juillet 2001 CAMPAGNE de NORVÈGE
Pour faire face à la professionnalisation, les armées ont désormais recours à des officiers sous contrat. Ces derniers sont formés à Coëtquidan, au 4e bataillon, en lieu et place des E.O.R. Deux filières sont proposées ; les O.S.C./S, spécialistes formés en deux mois et les O.S.C./E, encadrement formés en 4 mois.
A souligner : la 1re promotion d’O.S.C. à recevoir ses galons “pour l’audace de servir”, en sabres, fut le stage d’octobre à décembre 2001 (promotion Maréchal BERTHIER). Auparavant, les O.S.C. recevaient leurs galons de sous-lieutenants en Treillis - FAMAS.
Ce bataillon forme également les V.A.D.A.T. (Volontaires Aspirants de l’Armée de Terre), les E.O.X. (Élèves Officiers Polytechniciens), les E.O.C. (Élèves Officiers Commissaires), les B.S.T.A.T. (Élèves Officiers venant des corps de troupe), les E.O.G.N. (Élèves Officiers de la Gendarmerie Nationale) et les E.O.P. (Élèves Officiers Pilotes de l’A.L.A.T.). Les effectifs instruits ainsi que le nombre de stages peuvent varier, en fonction des besoins ; environ 800/an.
Plaque de marbre des 9 promotions E.O.S.C., suivantes.
insigne E.O.S.C. 54 E - 525 S 4 jul. 2000 - 31 décembre 2001 Maréchal BERTHIER
insigne " 54 E - 392 S 1er oct. 2001 - 29 avril 2003 BICENTENAIRE de la LÉGION d’HONNEUR
insigne " 114 E - 319 S 30 avr. 2003 - 26 novembre 2004 PIERRE BROSSOLETTE
insigne " 75 E - 151 S 26 nov. 2004 - 25 novembre 2005 OPÉRATION CASTOR
insigne " 82 E - 209 S 25 nov. 2005 - 24 novembre 2006 VICTOIRE D’AUSTERLITZ
insigne " 80 E - 134 S 24 nov. 2006 - 6 décembre 2007 Sous-lieutenant VILAIN
insigne " 53 E - 121 S 6 dec. 2007 - 4 décembre 2008 Colonel DENFERT-ROCHEREAU
insigne " 64 E - 19 P - 98 S 4 dec. 2008 - 3 décembre 2009 CDT PIERRE MESSMER
  " 85 E - 55 P - 93 S 3 dec. 2009 - 8 décembre 2010 Colonel Jean SASSI
  " - Cycle 2010 - 2011 Lieutenant Jean-Yves ALQUIER
  " - Cycle 2011 - 2012 Chef de bataillon BAREK-DELIGNY
  " - Cycle 2012 - 2013 Chef de bataillon Joseph PERCEVAL
  " - Cycle 2013 - 2014 Chef de bataillon Charles DELVERT
  " - Cycle 2014 - 2015 Chef de bataillon Raymond DRONNE
  " - Cycle 2015 - 2016 Capitaine Erwan BERGOT
  " - Cycle 2016 - 2017 Capitaine LARTÉGUY
  " - Cycle 2017 - 2018 Général BRANET
  " - Cycle 2018 - 2019 Général CASSO
  " - Cycle 2019 - 2020 Capitaine KLÉBER DUPUY
  " - Cycle 2020 - 2021 Sous-lieutenant Maurice GENEVOIX

Haut de Page
Les Promotions de l’ÉCOLE d’ADMINISTRATION MILITAIRE
Créée le premier août 2010, l’École d’Administration Militaire (E.A.M.) est née de la fusion de l’École Militaire du Corps Technique et Administratif (E.M.C.T.A.) de Coëtquidan et de l’École Militaire Supérieure d’Administration et de Management (E.M.S.A.M.) de Montpellier.

Elle assure les formations initiales, d’application et de spécialisation des commissaires (C.R.E.) et des officiers du corps technique et administratif (C.T.A.), dans les domaines suivants : Administration - Finances - Ressources humaines - Soutien de l’homme - Réglementation et activités juridiques.
La scolarité pour les deux filières, commissaires et corps techniques et administratifs, est de deux ans. Elle combine des modules de formation militaire (formation commune à Coëtquidan) et des périodes académiques et universitaires se déroulant à l’Institut de Gestion de Rennes, la Faculté des Sciences Économiques de Rennes 1 et l’E.N.A.-Dauphine (Paris).
Les qualifications et diplômes de sortie sont pour les C.R.E. (*) : Master 2 professionnel en gestion publique (E.N.A. - Dauphine) et pour les C.T.A. : Licence (administration économique et sociale) ou Master 2 (master administration des entreprises) pour les élèves déjà titulaires d’une licence.
A l’issue de la scolarité, les jeunes officiers sont affectés dans des formations de l’Armée de Terre, du Service de Santé des Armées, du Service des Essences des Armées ou de l’Etat-major des Armées (Base de Défense, Service du Commissariat des Armées…).

L’ E.A.M. assure également un éventail très large de formations d’adaptation et de spécialisation au profit du personnel civil et du personnel militaire tout au long de leur carrière. Ces formations, d’une durée pouvant aller de 2 jours à 2 mois, sont dispensées sur le site des Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (1500 personnes par an) ou au détachement Terre de l’École des Fourriers de la Marine de Querqueville près de Cherbourg (2000 personnes par an).

Bref historique de ces écoles : 13 mars 1875, création de l’École d’Administration Militaire (E.A.M.) à Vincennes. En 1925, l’école change de nom pour devenir l’École Militaire d’Administration (E.M.A.). Le 13 décembre 1926, création de l’École Supérieure de l’Intendance (E.S.I.) ; cette école rejoint l’école militaire à Paris en 1946. En 1947, l’école militaire d’administration quitte Paris et s’installe à Montpellier. Le 24 décembre 1976, création du corps technique et administratif (C.T.A.) et le 1er août 1977, création de l’École Militaire du Corps Technique et Administratif (E.M.C.T.A.) à Coëtquidan.
Le 1er janvier 1984, le service de l’intendance militaire devient le commissariat de l’armée de terre et l’école supérieure d’intendance devient : Écoles du Commissariat de l’Armée de Terre (E.C.A.T.). Le 1er juillet 1986, l’école du commissariat de l’armée de terre et l’école militaire d’administration sont fusionnées pour donner naissance aux Écoles du Commissariat de l’Armée de Terre (E.C.A.T.) à Montpellier. Le 1er juillet 2001, les écoles du commissariat de l’armée de terre deviennent l’École Militaire Supérieure d’Administration et de Management (E.M.S.A.M.). Enfin, le 1er août 2010, renaissance de l’E.A.M.

La devise de l’E.A.M. est : « Primo imperare, procurare semper » - Commander d’abord, administrer toujours -.

L’École d’Administration Militaire a été dissoute le samedi 20 juillet 2013, lors des cérémonies nocturnes du Triomphe. Ses missions sont reprises pour parties par l’E.S.M. et l’E.M.I.A. et dans un cadre Interarmées, par l’École des Commissaires des Armées de Salon de Provence (E.C.A.).

(*) Pour l’année 2010-2011, la section des Commissaires conserve son nom de promotion I.G. LALLIER DU COUDRAY


Dates Nom du parrain de promotion
1 2010 - 2011 Maréchal PÉRIGNON  (Baptisée le 8 décembre 2010)
2 2011 - 2012 Opération DAGUET  (Baptisée le 7 décembre 2011)
3 2012 - 2013 Officier comptable de 1re classe ADER  (Baptisée le 17/11/2012)

Haut de Page
Les Promotions de l’ÉCOLE MILITAIREdu CORPS TECHNIQUE et ADMINISTRATIF
Créée le 1er août 1977 quelques mois après la constitution du corps technique et administratif, l’E.M.C.T.A. est installée à Coëtquidan, aux côtés de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr et de l’École Militaire InterArmes. (Photos)

Cette école possède sa propre spécificité. Ses élèves, à forte proportion féminine, ont des origines très diverses ; corps de troupe ou recrutement direct, sur concours... Il en résulte un éventail des âges très ouvert : de 23 à 32 ans. Les officiers issus de l’E.M.C.T.A. servent dans les États-Majors, les Armes ou Services (Commissariat, Santé, Essences).

Emblème tutélaire : ATHÉNA
- Dans la mythologie grecque, Athéna est à la fois déesse guerrière, déesse protectrice et déesse des arts.
Saint patron : Saint AMBROISE DE MILAN
- Ancien haut fonctionnaire devenu évêque en 374 ; patron des membres du corps de l’administration.

Le premier août 2010, l’École Militaire Supérieure d’Administration et de Management (E.M.S.A.M.) venant de Montpellier, a été fusionnée avec l’E.M.C.T.A. de Coëtquidan. Une nouvelle entité est crée et s’appelle : “École d’Administration Militaire” (E.A.M.). Elle a un nouvel emblème ainsi qu’un insigne s’inspirant de l’ancienne École Militaire d’Administration.


Dates Nom du parrain de promotion
1 1977 - 1978 LOUVOIS
2 1978 - 1979 INTENDANT GÉNÉRAL SABOURIN
3 1979 - 1980 SULLY
4 1980 - 1981 VAUBAN
5 1981 - 1982 CARNOT
6 1982 - 1983 GÉNÉRAL EBLÉ
7 1983 - 1984 INTENDANT GÉNÉRAL ADRIAN
8 1984 - 1985 LIEUTENANT GÉNÉRAL DE GRIBEAUVAL
9 1985 - 1986 VOIE SACRÉE
10 1986 - 1987 INTENDANT GÉNÉRAL DARU
11 1987 - 1988 GÉNÉRAL FAIDHERBE
12 1988 - 1989 MARÉCHAL BERTHIER
13 1989 - 1990 RICHELIEU
14 1990 - 1991 GÉNÉRAL SERE DE RIVIÈRES
15 1991 - 1992 GÉNÉRAL BRIÈRE DE L’ISLE
16 1992 - 1993 LIEUTENANT-COLONEL CASSAIGNE
17 1993 - 1994 CINQUANTENAIRE D’ARROMANCHES
18 1994 - 1995 CAPITAINE SALVAT
19 1995 - 1996 SOUS-LIEUTENANT VILAIN
20 1996 - 1997 LIEUTENANT-GÉNÉRAL DE GUIBERT
21 1997 - 1998 GÉNÉRAL DESAIX
22 1998 - 1999 INTENDANT GÉNÉRAL DUMAS
23 1999 - 2000 BASE DE NA SAN
24 2000 - 2001 GÉNÉRAL DOUMENC
25 2001 - 2002 LIEUTENANT GÉNÉRAL DEJEAN  (25e ANNIVERSAIRE)
26 2002 - 2003 AGNÈS DE LA BARRE DE NANTEUIL
27 2003 - 2004 OPÉRATION ATLANTE
28 2004 - 2005 GÉNÉRAL D’ANSELME
29 2005 - 2006 COMMANDANT AMIOT
30 2006 - 2007 LIEUTENANT-COLONEL LANTENOIS
31 2007 - 2008 INTENDANT GÉNÉRAL PETIET
32 2008 - 2009 CONTRÔLEUR GÉNÉRAL CARMILLE
La rentrée 2009 marque un changement dans la scolarité de l’E.M.C.T.A. ; si le contenu reste identique, son déroulement en est légèrement modifié. D’une part le stage d’intégration du mois d’août pour le recrutement direct a été supprimé et d’autre part, du fait de la dissolution de l’E.M.S.A.M. de Montpellier à l’été 2010, les élèves effectueront leur année d’application au 1er groupement de l’E.A.M. à Coëtquidan. -École créée le 1er août 2010 par fusion des deux précitées-.

Les Élèves Officiers Commissaires (E.O.C.), eux, après avoir été incorporés à l’E.M.S.A.M., ont rejoint l’E.M.C.T.A pour suivre le semestre de formation militaire. (jusqu’alors, ils effectuaient cette formation au sein du 4e bataillon de l’E.S.M.).
Cette 26e et dernière promotion de l’E.M.S.A.M. porte le nom de INTENDANT GÉNÉRAL LALLIER DU COUDRAY

33 2009 - 2010 GROUPE ROCHAMBEAU - 2e DB

Haut de Page