- GUER ( Gwern-Porc’hoed ) -

HISTOIRE ... La ville de GUER, ou Gwern-Porc’hoed en breton, est située en haute Bretagne, en plein pays Gallo ; pays dont la langue est à différencier de langue bretonne, parlée en basse bretagne.
Elle faisait partie historiquement de la province ou pays de Saint-Malo ; les évêques de Saint Malo avaient d’ailleurs leur résidence d’été à Saint-Malo de Beignon, commune proche de Guer, ou elle subsiste encore ainsi que son jardin d’agrément.

Blason de la ville de GUER : ce sont les armes de Guillaume de Guer, sieur de la Porte Neuve.
La devise : “Sine maculis”, sans tache

Cliquer sur le blason pour l’agrandir -->

Mairie de Guer - Mai 2006 Mairie de Guer - Noël 2009
- Commune de Guer - Chef-lieu de canton -
Superficie : 5200 ha (dont 350 de terrain militaire)
Population : 6292 habitants (INSEE 2014)
Habitants : Les Guérois
La ville de Guer accueille les Écoles Militaires de Saint-Cyr COËTQUIDAN Principales manifestations importantes : “Guer en fête” le 13 juillet et les “Courses hippiques” à l’hippodrome de Guer, le 14 juillet.
Guer est jumelée avec la ville de Gravedona (Italie) située à 80 km au nord de Milan, près du lac de Côme, depuis le 12 mars 2006.
<— Mairie de la ville de GUER
(Déplacer le trait blanc vertical avec la souris pour permuter l’image !)
PATRIMOINE ... Église Saint-Gurval (1806). Gurval (ou Gudwal) : succéda à saint Malo à la fin du VIe siècle comme évêque d’Aleth, puis se retira dans l’ermitage de Guer, en Morbihan. Nom issu du breton “gour” (homme) et “uual” (valeureux).
- L’implantation de l’église de Guer est plus que millénaire. Dans le cartulaire de Redon, il est fait mention d’une église à Guer dès le IXe siècle (833-836). “Wern, plebe condita... in condita Wern”.
- La seconde église mentionnée au XIIe siècle (1124-1131) fut dédiée à Saint Gurval “Sancti Gurvaldi”, qui s’installa à Guern et vécut en ermite au VIIe siècle. Saint Gurval mourut vers l’an 640 après avoir passé 11 ans dans la retraite.
- Cette seconde église a été incendiée le 25 janvier 1795 par les Royalistes «pour détruire la tour qui servait d’observatoire aux Bleus». Il en reste le reliquaire du XVe siècle, une bannière et une Vierge du XVIIIe siècle.
- Le nouvel édifice, en forme de croix latine, est construit de 1806 à 1809. Les travaux se poursuivront de 1817 à 1829. La partie occidentale de la nef, la sacristie et le clocher sont ajoutés en 1845 ; elle est l’oeuvre de Louis-Auguste Leray, architecte de Rennes, dont les parents se sont mariés à Guer.
Guer : Eglise Saint GURVAL
- Nouveau : Mobilier - Statuaire - Vitraux, à découvrir dans le diaporama (historisé) 26 photos : cliquer !

Guer et sa femme Guer Femme de Guer
L’ancien logo : VILLE DE GUER, a été inspiré par ces deux portraits “Guer et sa femme”, sculptés dans une pierre d’angle de la maison “Hoche”, située rue aux roux. Survolez l’ancien logo avec la souris pour découvrir le nouveau : Guer Ville et Nature !.
TOURISME ...
Nouveau : Diaporama 50 photos, ville et environs de Guer Voir également la page consacrée à la “Chapelle Saint Etienne”

Les textes et photographies de cette série, ont déjà été publiés en 2006 dans la
“Gazette de nos aînés”, périodique de la maison de retraite de Guer. © Caillard
Mise à jour :  15 mars 2016

Haut