Général LAPERRINE et Charles de FOUCAULD            
Promotion E.S.M.I.A.  N° 143   “ Général LAPERRINE ”   1956 - 1958
Charles de Foucauld et Laperrine à Tamanrasset Charles de Foucauld et Laperrine à Coëtquidan
Charles de Foucauld et Laperrine à Tamanrasset Charles de Foucauld et Laperrine : Stèle à Coëtquidan
Bas relief en bronze de F. Bouffez (1931) ; ramené d’Ouargla
Henri Laperrine de Hautepoul est né à Castelnaudary en 1860. St-Cyrien de la promotion des ZOULOUS (1878-1880), il fait campagne dans le Sud-Oranais et au Soudan (actuellement Niger). A partir de 1901, il commande le territoire militaire des Oasis et crée les Compagnies sahariennes. On l’appelait le “Saharissime”. Le 6 mars 1903, il rencontre le Père de Foucauld à l’ermitage de Beni-Abbès. Ensembles ils effectuèrent plusieurs tournées d’apprivoisement dans le sahara. Leurs objectifs n’étaient pas similaires ; le militaire voulait gagner le sahara à la France et le prêtre, le gagner aussi au Christ. En 1910, il quitte le sahara pour prendre le commandement du 18e régiment de chasseurs de Lunéville.

Au front en 1914, il commande une brigade de dragons - Il est rappelé par Lyautey en janvier 1917 et lui confie le Commandement supérieur des territoires sahariens (le Père Charles de Foucauld venait d’être assassiné le 1er décembre 1916). A la tête de la division d’Alger il prépare le 1er raid aérien ALGER - AFRIQUE NOIRE. Le 18 février 1920 il décolle de Tamanrasset à bord d’un Breguet XIV-A2, assis à l’arrière, sur les genoux du mécanicien Marcel Vaslin. Quelques heures plus tard, égarés et à cours d’essence, l’avion s’écrase en plein désert.
Le général Laperrine décédera sur place le 5 mars, des suites de ses blessures. Inhumé provisoirement à une dizaine de mètres de l’appareil par ses compagnons d’infortune -qui furent secourus le 14 mars-, il sera ensuite ensuite transporté à Tamanrasset aux côtés de Charles de Foucauld le 26 avril. Juste avant de mourir il leur dit : “Mes enfants, on croit que je connais le désert mais personne ne le connaît. C’est moi qui ait fait votre malheur ; j’ai traversé 10 fois le Sahara et j’y resterai la 11e fois”. Ses cendres rejoindront 43 ans plus tard, le tombeau familial à Carcassonne en 1963.

Retrouvez l’histoire complète de l’accident d’avion du général LAPERRINE : http://saharayro.free.fr/laperrine1.htm
Voir aussi la biographie du Père de Foucauld sur ce même site : Historique de la paroisse militaire Bienheureux Charles de foucauld

Avion Bréguet IV de Laperrine Stèle Charles de Foucaul et Laperrine
Le Bréguet 14, à bord duquel se trouvaient le général Laperrine,
l’adjudant Bernard, pilote et le mécanicien Vaslin
« Monument de l’armée d’Afrique »
Situé aux abords de la chapelle Saint PAUL de Coëtquidan