Biographie du parrain lue lors du baptême de la promotion, le 20 juillet 2013            
      Promotion E.M.I.A.  N° 52  “ CEUX D’AFGHANISTAN ”   2012 - 2014
Insigne promotion EMIA 52 : Ceux d’Afghanistan
A compter de décembre 2001, l’armée française s’engage dans le conflit Afghan aux côtés des troupes alliées ; elle se voit confier en particulier la responsabilité des secteurs de la Surobi et de Kaboul.

Après le retour de la France au sein du commandement intégré de l'OTAN, elle prend aussi la responsabilité de la vallée de la Kapisa. L’embuscade d’Uzbin en août 2008, apparaît pour les Français comme un cruel rappel des risques qu’impose le métier de soldat.

Jusqu’au désengagement progressif accompli durant ces derniers mois, jusqu’à 4000 soldats Français de toutes armées et de toutes armes, ont fait honneur à leur pays sur la terre Afghane. En 12 ans, ce sont 88 d’entre eux qui sont allés jusqu’au sacrifice suprême. Parmi eux, 9 officiers dont un ancien élève de l’École Militaire InterArmes, le chef de bataillon Benoît DUPIN ; ont donné leur vie dans la lutte contre le terrorisme.

Ce conflit aura concerné l’ensemble de l’armée française sans distinction de corps d’appartenance ni de spécialité : fantassins, cavaliers, sapeurs, artilleurs, transmetteurs ou tringlots, pilotes d’hélicoptères ou infirmiers ; tous auront été sollicités.

Cette année constitue pour nos armées une véritable charnière ; elle tourne la page d’un conflit commencé il a près de 12 ans et qui s’achève par le désengagement des troupes et des matériels. Les élèves officiers de la 52e promotion de l’école militaire interarmes ont tous été marqués par le conflit Afghan. 37 d’entre eux y ont été engagés. Plusieurs y ont perdu des camarades tombés, parfois, à leur côté.

Insigne de la 52e promotion de l’E.M.I.A. 2012-2014       Homologué sous le N° G 5412

La 52e promotion tient à honorer tous ces hommes qui ont ainsi donné leur vie au service de la France et des peuples Afghans.
Retranscription du document audio, enregistré le soir du Triomphe

Samedi 1er mars 2014 : Inauguration de la stèle :
“En mémoire de nos soldats morts en terre Afghane au service de la France”
Stèle après et avant l’inauguration
Photo ci-dessus : la stèle à la fin de la cérémonie ;
passer la souris sur l’image pour la voir avant son dévoilement.

Samedi 1er mars 2014 à 19 heures, le général Antoine Windeck, commandant les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan et la base de défense Vannes-Coëtquidan a présidé la cérémonie d’inauguration de la stèle érigée par la promotion E.M.I.A. 52.

En présence des officiers-élèves de la promotion “Ceux d’Afghanistan” ; de délégations d’anciens combattants avec leur drapeaux, des détachements d’élèves-officiers et de cadres des écoles, le général Windeck remit d’abord la croix de la valeur militaire au Slt Stéphane Engrand, puis procéda au dévoilement de la stèle. Vint ensuite, dans un moment d’intense recueillement, la lecture des grades, noms et unités des 89 militaires décédés pendant les douze années de présence des forces françaises en Afghanistan. Elle fût suivie aussitôt par une minute de silence. Pour conclure cette cérémonie, quatre délégations virent déposer une gerbe au pied de la stèle.

Cette cérémonie clôt une journée au cours de laquelle était organisée une course-relais par équipe de cinq, sur un distance de 89 km (boucle de 2 km au cœur des écoles et 650 participants), destinée à récolter des fonds au profit des blessés de l’armée de Terre. Un chèque de 15 000€ a été remis par la promotion organisatrice à l’association “Terre Fraternité”, qui leur vient en aide et les accompagne.

 
Aux morts
Aux morts !     Minute de silence, après la lecture des 89 noms des militaires décédés an Afghanistan.
Promotion EMIA 52

Stèle : Ceux d’Afghanistan
 Photo prise la veille de l’inauguration à 17h.
A partir de l’année 2001
et pendant plus de dix ans,
40000 soldats français
ont combattu en Afghanistan.
En mémoire de nos soldats
morts en terre afghane
au service de la France.
 
Français, souviens toi
et
sois digne de leur sacrifice.
Cette stèle a été érigée
à l’initiative de la promotion
“Ceux d’Afghanistan”
(2012 - 2014)
grâce au soutien
des familles et camarades
des officiers, sous-officiers
et militaires du rang
tombés au champ d’honneur.
Entièrement financée par la promotion “Ceux d’Afghanistan” et par des dons privés, la stèle de granit noir poli est idéalement située à l’ouest de la place de rassemblement du stade Charles de Gaulle et lui fait face. Elle est composée de trois parties posées sur une embase de 3,20m x 0,40 x 0,15 ep. ; la partie centrale : 2m x 1,50 x 15 ep. et deux stèles latérales de 1,80m x 0,75 x 0,12 ep.. Elle a été réalisée par la marbrerie THIEL de Guer.